Le Fantôme de l'Opéra: Amazon.fr: Leroux, Gaston: Livres

Le fantôme de l’Opéra existe-t-il ? La plupart en doutent et haussent les épaules. Mais d’autres y croient, comme les petits rats de l’Opéra. Elles savent tout, notamment que la loge numéro 5 n’est jamais louée car le fantôme la veut pour lui. Il y est donc les soirs de représentation ? Oui mais sans y être. Il est partout et nulle part. On dit qu’il vit sous l’Opéra mais on n’est sûr de rien.

Dans les sous-sols justement on trouve le corps d’un machiniste, Joseph Buquet. Il s’est pendu dit-on, mais la corde a disparu. Le fantôme serait donc un assassin ? La police lève les yeux au ciel mais ne trouve rien.

Le Vicomte Raoul de Chagny ne se préoccupe guère de tout cela. Il ne voit et n’entend que Christine Daaé, la ravissante cantatrice dont le talent semblait éteint avant qu’il n’éclate sur scène un soir où elle remplaçait la titulaire mystérieusement indisposée. Raoul a connu Christine dans son enfance, ils étaient inséparables. Il est si heureux de la retrouver.

Le Fantôme de l'Opéra - Gaston Leroux - SensCritique

Mais Christine fuit Raoul qui se désespère. Elle semble terrorisée. Raoul la harcèle et elle finit par lui dire qu’elle l’aime mais qu’elle n’est pas libre. Un rival ? Peu importe, Raoul va lui dire son fait. Hélas le rival, c’est le fantôme et le jeune soupirant est en danger.

C’est alors que Christine disparaît.

Ce grand classique de la littérature policière se lit avec bonheur. L’intrigue est parfaitement montée et le lecteur, ravi, découvre les unes après les autres les énigmes et leur résolution. Celles-ci sont d’ailleurs plus rationnelles qu’on ne le croit d’abord. Le Fantôme de l’Opéra n’est pas un livre de science-fiction mais un simple et brillant roman policier.

Gaston Leroux et ses doubles – Que Faire à Paris ?

Quelques scènes sont d’anthologie. Ainsi celle où Raoul et son allié le Persan croisent dans les souterrains de l’Opéra le mythique tueur de rats (des vrais ceux-là) ou la description de la chambre des supplices conçue par le fantôme. On frôle le fantastique mais comme chez Maurice Leblanc et ses Arsène Lupin, on n’y est pas tout à fait. Le style est, de surcroit, d’un très bon niveau.

Un beau moment de lecture pour tout public

Vous pouvez acheter ce livre sur le site Livres en famille :

https://www.livresenfamille.fr/policierespionnage/6014-gaston-leroux-le-fantome-de-l-opera-la-reine-du-sabbat-les-tenebreuses-la-mansarde-en-or.html