Résultat de recherche d'images pour "nez de cuir la varende poche"Nez de Cuir, c’est Roger de Tainchebraye, un gentilhomme normand. Beau, brave, mais incroyable coureur de jupons. Les femmes ne résistent pas à son charme et il en fait une sorte de course insatiable.

Vient la campagne de France en 1814. Bien que chouan d’idées et de traditions, il accepte la conscription, comme d’autres royalistes, pour ne pas voir son pays envahi.

Une charge de cosaques le laisse pour mort. Ses hommes le ramassent et le confient à un chirurgien qui le sauve mais il n’a plus de visage, le sabre a tout détruit, tout lacéré :

Résultat de recherche d'images pour "nez de cuir la varende poche"« – Mon visage ?
– En morceaux.
– Le corps… guérira-t-il ?
– Entièrement, je le crois.
– Mais…mon visage ?…Tu me donneras un miroir quand tu referas le pansement ?
– Non. C’est pas beau.
– Atroce ?
– Tu vivras avec un masque.
– Laisse-moi crever !
– Trop tard. Il y en a de plus malheureux que toi. »

Alors il accepte son destin et sera Nez de cuir.

Résultat de recherche d'images pour "nez de cuir la varende poche"Dans une fuite éperdue, il poursuit ses conquêtes. Tout le monde l’aime et le craint, mais son désespoir est total. Au fond il aime plus les chevaux que ses semblables, qui ne le sont plus justement.

Une jeune fille l’émeut, et peut le sauver. Le roman monte en intensité et l’on attend avec passion le drame ou la rédemption.

La Varende connait bien sa Normandie, ses châteaux et ses paysans. Dans une très belle langue, parsemée d’expressions parfois étranges, il sait créer une atmosphère presque envoutante. Nez de Cuir est suivi d’autres romans qui méritent également le détour.

Nous prendrons donc ce détour par les chemins séduisants et tortueux de l’aristocratie normande car La Varende est un merveilleux conteur.

Résultat de recherche d'images pour "nez de cuir la varende"
Le château de Beaumesnil (Eure), que La Varende évoque sous le nom de « Mesnilroyal » dans Nez-de-Cuir.

 

Résultat de recherche d'images pour "nez de cuir la varende"