Résultat de recherche d'images pour

Un sergent-chef débonnaire explique à des appelés le maniement d’une grenade au Fort de Vincennes. Un appelé, d’apparence tranquille, vole la-dite grenade. Le sous-officier n’était guère attentif et n’a aucune excuse : nous sommes pendant la guerre d’Algérie.

Cette grenade va voyager et passer de mains en mains. Idéaliste perdu, militant convaincu, combattant, médecin de la casbah, villageoise prostituée, elle suit son chemin, vers l’attentat que l’on sent monter, inexorable. Certains militants ont peur, d’autres frissonnent de plaisir. L’armée française semble composée d’aveugles et d’inconscients, voire de traîtres, mais certains sont tout de même plus attentifs que d’autres…

Le lecteur suit pas à pas cette étrange épopée et se demande si cette grenade va exploser et où ?

Résultat de recherche d'images pour

Ce petit roman de 95 pages est passé relativement inaperçu dans l’œuvre de Volkoff. C’est pourtant une merveille de psychologie et d’habile maniement du récit jusqu’à la chute, étonnante et tragique. Les héros ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

Image associée