Résultat de recherche d'images pour "Soleil au ventre Jean Hougron"Soleil au ventre est le troisième volet du cycle indochinois de Jean Hougron. Le jugement est contrasté : deux-cents premières pages remarquables, les trois-cents suivantes plus discutables.

Le lecteur retrouve Lastin, ce médecin désabusé, héros de Tu récolteras la tempête. Il a quitté le Laos et a monté à Saïgon une petite entreprise de transport par camion (comme Jean Hougron d’ailleurs). Un convoi se prépare mais l’inquiétude règne : le territoire à traverser n’est pas sûr et le Viet-Minh de plus en plus actif.

Certes, tout le monde est armé et il y a des militaires à l’avant et à l’arrière, mais si l’attaque est massive…

Dans la colonne, Lastin observe avec intérêt un Français accompagné d’une ravissante indochinoise. Il n’a pas l’air d’un baroudeur, pourquoi viennent-ils prendre de tels risques ?

Résultat de recherche d'images pour "Soleil au ventre de Jean Hougron"Le convoi est attaqué. Le combat, féroce,  est inégal. Lastin et quelques autres sont faits prisonniers dont son ami Blévin, qui hait les Viets et en a tué beaucoup pendant l’embuscade. Il retrouve aussi le Français et sa belle indochinoise, My-Diem.

La marche est rude jusqu’au camp. Les interrogatoires se succèdent et Lastin est recruté comme médecin : le Viet-Minh a beaucoup de blessés.

Les semaines passent et, contre toute attente, My-Diem est libérée. Elle semblait pourtant recherchée par les Viets. Que s’est-il passé avec le commandant du camp ?

Cette première partie est passionnante, tant l’attaque que la vie au camp. La suite est moins convaincante : Lastin est tombé amoureux de My-Diem. Il la retrouve et une liaison sensuelle et orageuse s’instaure. Elle prend alors toute la place du roman et l’on regrette que les descriptions et les observations de l’auteur passent au second plan. Il a si bien compris l’Indochine. Certes, la psychologie des Indochinoises, toujours à l’affût d’un Européen « à pêcher », est finement décrite, mais on attendait mieux après une première partie si réussie.

J’ai tout de même choisi de vous le présenter pour ne pas interrompre ce cycle indochinois, unique en son genre.

Résultat de recherche d'images pour "jean hougron"